SNUAS-FP - Page d'accueil
CAPN CT
CAPN AS
Communiqué de presse
Carrières
Actualité
Grandes thématiques
Les pétitions
Les référents
Se syndiquer
Salaires
Ministère de la Défense
Elections Prof
Vie des Académies
Contactez-nous
Les dossiers de la FSU
La sélection de liens
Page d'accueil
6. Publications







SNUAS-FP FSU
104 Rue Romain Rolland
93260 Les Lilas
Tél. 01 41 63 27 55
Fax 01 41 63 15 48
Le SNUAS FP, un des syndicats de la Fédération Syndicale Unitaire
Facebook Le SNUAS sur Facebook
LES ANNONCES

Contribution du SNUASFP-FSU au ETATS GENERAUX du TRAVAIL SOCIAL RENNES

Le mardi 22 avril 2014

Contribution du SNUASFP-FSU, Syndicat National Unitaire des Assistantes Sociales de la Fonction Publique

Etats Généraux du Travail Social – Région Bretagne / Pays de Loire

Nous notons qu’accepter l’intervention des organisations syndicales représentatives des personnels aujourd’hui dans le cadre des assises, et leur laisser la parole pendant quelques minutes, est nouveau.

Nous ne pouvons que nous en féliciter et relever que c’est bien grâce à la mobilisation de nos collègues dans d’autres régions que ce temps est prévu. Jusqu’alors la parole des représentants des personnels était confisquée au profit d’acteurs, plus institutionnels probablement.

Notre intervention est à entendre dans le cadre plus large du vaste chantier issu du Plan pluriannuel de lutte contre la Pauvreté et pour l’inclusion sociale qui entend œuvrer à la Refondation du Travail Social.

Mais Refonder le travail social ne peut pas se faire sans les personnels et surtout sans la Reconnaissance des Travailleurs Sociaux : reconnaissances de leurs compétences, de leurs qualifications, de leur statut. Qu’il s’agisse de leur Responsabilité professionnelle au-delà de celle de leur employeur, de la conception en propre de leurs interventions, les personnels sociaux et éducatifs sont bien les maîtres d’œuvres des politiques sociales, de leurs pratiques professionnelles et ce quelque soit leur cadre ou institution d’intervention.

L’un des préalables à toute reconnaissance est donc la rémunération. “Le salaire octroyé est un indice sans équivoque de la valeur accordée au travail et aux travailleurs correspondants”, disait Bourdieu . “Le mépris pour une fonction se marque d’abord par la rémunération plus ou moins dérisoire qui lui est accordée” ajoutait-il. Cela fait maintenant presque 30 ans que les travailleurs sociaux attendent une revalorisation promise, mais jamais accordée, par les Accords dit Durafour qui prévoyaient une re qualification des assistants sociaux au niveau Cadre A avec la rémunération attenante. Si le mépris se calcule au nombre des années, je vous laisse entrevoir le mépris dans lequel les donneurs d’ordre tiennent les travailleurs sociaux.

La FSU et le SNUAS-FP continuent de porter cette reconnaissance et l’intégration en catégorie A type pour les Assistants sociaux et Educateurs Spécialisés et réaffirme que le prochain agenda social à la Fonction publique doit voir enfin l’aboutissement de cette revendication, que nos actuels députés, ministres, trouvaient alors légitime et justifiée, ... lorsqu’ils étaient dans l’opposition...

Le deuxième préalable est le niveau de reconnaissance des diplômes en travail social et du cadre d’emploi qui en découle. Pour rappel, ces diplômes de travail Social sont aujourd’hui au niveau III du RNCP et pour le SNUASFP-FSU, il est temps d’accorder à ces diplômes une réelle équivalence universitaire, visant à permette la mobilité professionnelle et les réorientations professionnelles. Cette équivalence universitaire doit aller au delà de la seule mise en adéquation d’un nombre de crédits soit les 180ECTS déjà accordés et doit passer par la collation des grades universitaires (Licence, Master).

Sur cette question des diplômes, le SNUASFP FSU a également pris connaissance des travaux engagés par la DGCS sur une possible évolution de l’architecture des diplômes du travail social. Si la réarchitecture envisagée devait être mise en oeuvre sous sa forme actuelle, le SNUASFP FSU tient à dire fermement son opposition. Envisager un diplôme générique professionnel d’intervenant social en lieu et place des DEASS, DEES, DEETS, DEEJE, DECESF, équivaudrait à réduire la richesse des spécificités existantes et démontrerait un manque d’ambition pour toutes ces professions et une intention pour le moins suspecte de vouloir faire disparaître les cultures professionnelles, de les réduire pourquoi pas à l’instruction de dispositifs. Les spécificités et identités professionnelles de chacun des diplômes en travail social sont garants de la nécessaire complémentarité pour un accompagnement social de qualité et répondant aux besoins des usagers. Un diplôme générique reviendrait également à remettre en cause chaque savoir faire.

Le SNUASFP met en garde sur cette attaque systématique de la professionnalité, attaque des métiers et de l’expérience professionnelle, qui visent in fine à déposséder les professionnels de toutes légitimités, de toutes identités professionnelles. Nous réaffirmons que le travail social doit être centré sur la demande de l’usager. L’action publique ne doit pas s’imposer aux personnes mais doit s’adapter à leur réalité et déboucher sur une véritable “inclusion sociale” c’est à dire à l’autonomie et le droit de chacun à choisir et organiser sa vie.

Le travailleur social se doit de rechercher, d’identifier et d’interroger les causes de la pauvreté, de la précarité. La posture de neutralité est dès lors impossible, à moins de réduire son rôle à celui d’un technicien, gestionnaire de dispositif... ou à devenir fou ! Le travail social doit être émancipateur et non pas instrumentalisé dans un but de contrôle social généralisé des populations les plus précarisées.


source : | rubrique : Salaires


LES AUTRES ANNONCES

Le mardi 19 septembre 2017 » Une rentrée où on fera ce que l’on pourra mais avec toujours la même détermination !
Le lundi 3 juillet 2017 » Pour la protection de l’enfance : Assemblée Générale Mardi 4 juillet
Le lundi 27 mars 2017 » Résolution AG travailleurs sociaux du 31 janvier sur les mineurs non accompagnés
Le lundi 6 février 2017 » Marche pour la Justice et la Dignité, Dimanche 19 mars 2017 à Paris
Le jeudi 24 novembre 2016 » VENDREDI 25 NOVEMBRE 2016 : DEBOUT CONTRE LES VIOLENCE FAITES AUX FEMMES
Le mardi 20 septembre 2016 » INFORMATION GIPA -Garantie Individuelle de Pouvoir d’Achat-
Le jeudi 19 mai 2016 » LOI TRAVAIL : Le SNUAS-FP/FSU exige la levée des sanctions prises à l’encontre de 4 jeunes aménois
Le mercredi 4 mai 2016 » FESTIVAL DU TRAVAIL SOCIAL
Le mercredi 4 mai 2016 » FESTIVAL DU TRAVAIL SOCIAL : le programme !
Le vendredi 22 avril 2016 » UNE FEMME DEBOUT !
Le jeudi 7 avril 2016 » LOI TRAVAIL : Le site à consulter
Le jeudi 17 décembre 2015 » DECLARATION LIMINAIRE CTM du 26 Novembre 2015
Le mercredi 17 juin 2015 » Négociations « PPCR, Avenir de la Fonction publique »
Le mercredi 8 avril 2015 » Réponse du Ministère à l’intersyndicale : 150 postes pour chacune des rentrées 2016-2017
Le mardi 31 mars 2015 » Un travailleur social mortellement agressé dans l’exercice de ses fonctions.
Le jeudi 4 décembre 2014 » CP SNUAS FP : Non à la casse des diplômes en travail social...
Le lundi 16 juin 2014 » CP SNUAS FP : Aux actes Monsieur le Ministre !
Le jeudi 5 juin 2014 » CP FSU : Réorganisation territoriale : un enjeu pour les services publics
Le mardi 6 mai 2014 » TRACT SNUAS FP FSU 15 MAI 2014 : NON AU GEL du POINT D’INDICE
Le mardi 6 mai 2014 » Le programme du FN et les idées d’extreme-droite sont opposés aux interets des salarié-es !
Le jeudi 30 janvier 2014 » Journée de retrait de l’école : la FSU dénonce l’instrumentalisation de L’Ecole par l’extrême droite
Le mardi 7 janvier 2014 » MUTATION : Attention, ça commence !!!
Le mardi 19 novembre 2013 » CP FSU : Redonner un avenir aux métiers de l’Éducation
Le mardi 19 novembre 2013 » CP FSU : Ne pas accepter l’inacceptable
Le lundi 14 octobre 2013 » CSN 10 et 11 Oct 2013 : Texte ACTION
  © SNUAS-FP/FSU 2003 - conception » grafactory.net - haut de la page - spip