SNUAS-FP - Page d'accueil
CAPN CT
CAPN AS
Communiqué de presse
Carrières
Actualité
Grandes thématiques
Les pétitions
Les référents
Se syndiquer
Salaires
Ministère de la Défense
Elections Prof
Vie des Académies
Contactez-nous
Les dossiers de la FSU
La sélection de liens
Page d'accueil
6. Publications








version imprimable

SNUAS-FP FSU
104 Rue Romain Rolland
93260 Les Lilas
Tél. 01 41 63 27 55
Fax 01 41 63 15 48
Le SNUAS FP, un des syndicats de la Fédération Syndicale Unitaire
Facebook Le SNUAS sur Facebook
Actualité
Le mardi 8 décembre 2015 par Le Bureau National
AGIR POUR LES POSTES D’AS A L’EDUCATION NATIONALE

Les événements tragiques que la France a traversé montrent combien face à la montée des extrémismes et au recul de la démocratie, nous devons nous mobiliser pour faire progresser le vivre ensemble.

Pour autant, les réponses apportées par notre gouvernement sont uniquement sécuritaires.

Nous, assistantes sociales, connaissons la nécessité de la prévention. En revendiquant plus de droits, plus de moyens, en accompagnant les plus fragiles, nous participons à la lutte contre toutes les dérives de repli sur soi.

Manuel Valls, dans son discours prononcé le 2 septembre à l’occasion de la remise du rapport Bourguignon, affirmait l’importance des travailleurs sociaux, y compris dans la prévention et le repérage de la radicalisation (sic !).

Défendre le service public reste un levier d’égalité.

Or, à la lecture du projet de loi de finance pour 2016, nous nous rendons compte que les engagements pris ne sont pas respectés. A la veille de notre grève nationale du 2 avril, le directeur de cabinet du MEN dans sa lettre de mars 2015 annonçait la création de 150 postes d’assistantes sociales pour la rentrée 2016 et 150 pour 2017.

En lieu et place le projet de loi de finance annonce :

« L’année 2016 est consacrée à la poursuite des mesures engagées en 2015, ce qui se traduit par la création de 100 ETP (...) de personnels médico-sociaux, médecins, infirmières et assistantes sociales à compter de la rentrée 2016. »

La répartition concrète par métier n’est pas présentée.

Nous comprenons par là que le Ministère exerce des représailles et nous pénalise pour ne pas avoir cédé dans nos revendications de ne pas intervenir dans le Premier degré sans création massive de postes.

Cette décision s’apparente à une sanction attribuée à l’élève perturbateur !!!

C’est pourquoi le SNUASFP FSU vous invite à adresser une carte postale électronique au MENESR. Vous pourrez suivre la procédure détaillée dans le paragraphe suivant.

La carte postale :

Le SNUAS-FP FSU vous propose une action « carte postale électronique » afin de protester contre le non-respect des engagements pris en mars 2015, de création de 150 postes d’AS à la rentrée 2016.

Le SNUAS-FP vous propose d’écrire au ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Voici le lien vers une page « contact » du MENESR :

http://www.education.gouv.fr/pid334...

Envoyez ce texte :

« Assistant(e) social(e) en faveur des élèves à (département), au (collège/lycée) de (ville), je réaffirme la nécessité de créations de postes d’assistant(e)s de service social scolaire et demande à mon ministère de tenir ses engagements de mars 2015 : la création de 150 postes d’assistant(e)s de service social en faveur des élèves pour la rentrée 2016. »

A vos claviers !!! Faites-nous retour qu’on sache combien de collègues ont participé

Ingrid CHATEAU pour le SNUASFP FSU

  © SNUAS-FP/FSU 2003 - conception » grafactory.net - haut de la page - spip