SNUAS-FP - Page d'accueil
CAPN CT
CAPN AS
Communiqué de presse
Carrières
Actualité
Grandes thématiques
Les pétitions
Les référents
Se syndiquer
Salaires
Ministère de la Défense
Elections Prof
Vie des Académies
Contactez-nous
Les dossiers de la FSU
La sélection de liens
Page d'accueil
6. Publications








version imprimable

SNUAS-FP FSU
104 Rue Romain Rolland
93260 Les Lilas
Tél. 01 41 63 27 55
Fax 01 41 63 15 48
Le SNUAS FP, un des syndicats de la Fédération Syndicale Unitaire
Facebook Le SNUAS sur Facebook
Actualité
Le vendredi 6 mars 2009 par Le Bureau National
NON au dispositif de médiateurs de réussite scolaire

TOUS ENSEMBLE POUR DEFENDRE NOTRE PROFESSION ET L’INTERVENTION DE PERSONNELS QUALIFIES AUPRES DES USAGERS

Après la grève du 12 mars, continuons la mobilisation !

Les organisations syndicales SNUASFP-FSU, SGPEN-CGT, SUD-EDUCATION, SNFOASEN réclament depuis de nombreuses années, la création de 4700 postes d’Assistant de service social pour couvrir tous les besoins des établissements scolaires.

La politique prônée par le Ministre rappelle les expériences tentées antérieurement, tant au niveau de la politique de la ville que de l’éducation nationale. Ces « médiateurs », personnels sous statuts précaires, non formés, non qualifiés, recrutés sur les quartiers dits de relégation sociale, ne peuvent apporter de solutions aux problèmes complexes de l’absentéisme et du soutien à la parentalité.

Au lieu de renforcer les personnels existants, CPE, ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL et CONSEILLERS D’ORIENTATION PSYCHOLOGUES dans des équipes pluridisciplinaires complètes, pérennes, en respectant les qualifications de chacun, ce qui apporte une garantie aux jeunes et à leurs familles, le gouvernement fait le choix de recruter des personnels précaires, sans qualification.

Notre Ministère semble ignorer le rôle important que nous jouons dans la réussite de tous les élèves (depuis 7 ans 20 postes créés) et dans un contexte de suppression massive de postes à l’Education Nationale, il continue sa politique de précarisation et de non qualification des personnels.

Outre, le danger que cela constitue pour les familles, le Ministère doit être conscient que par sa fiche de poste des médiateurs de réussite scolaire, il fait le choix de « fusiller » une profession avec une qualification, une éthique et une déontologie.

CE DISPOSITIF EST INACCEPTABLE

Tous les assistants sociaux doivent lutter pour que leur qualification soit reconnue, il en va de l’avenir de la profession dans tous les secteurs où nous pouvons intervenir. Le gouvernement doit reconnaître les garanties de déontologie, d’éthique et d’efficacité que notre profession apporte aux jeunes et à leurs familles.

NOUS DEVONS CONTINUER A FAIRE ENTENDRE QUE LES METIERS DU SOCIAL SONT DE VRAIS METIERS ET QU’ILS NECESSITENT DES QUALIFICATIONS ET DES CERTIFICATIONS POUR ETRE EXERCES.

Signez la pétion en ligne contre le recrutement des médiateurs

  © SNUAS-FP/FSU 2003 - conception » grafactory.net - haut de la page - spip