SNUAS-FP - Page d'accueil
CAPN CT
CAPN AS
Communiqué de presse
Carrières
Actualité
Grandes thématiques
Les pétitions
Les référents
Se syndiquer
Salaires
Ministère de la Défense
Elections Prof
Vie des Académies
Contactez-nous
Les dossiers de la FSU
La sélection de liens
Page d'accueil
6. Publications








version imprimable

SNUAS-FP FSU
104 Rue Romain Rolland
93260 Les Lilas
Tél. 01 41 63 27 55
Fax 01 41 63 15 48
Le SNUAS FP, un des syndicats de la Fédération Syndicale Unitaire
Facebook Le SNUAS sur Facebook
Actualité
Le mardi 10 février 2009 par Le Bureau National
Le SNUASFP écrit à toutes les conseillères techniques...

*********************************************************

Cher (e) Collègue,

Vous avez très certainement appris, par la radio, la création de 5000 médiateurs de réussite éducative dans les Etablissements scolaires. Après avoir lu attentivement la circulaire des Missions de ces derniers, en date du 27 Janvier 2009, nous constatons une nouvelle fois que certaines des missions des assistants sociaux définies par la circulaire de 1991 seraient remplies par ces médiateurs.

LE SNUASFP-FSU, depuis de nombreuses années, s’attache à faire reconnaître la nécessité de l’intervention d’équipes pluridisciplinaires complètes dans chaque établissement, avec l’intervention de personnel qualifié dans chaque domaine (social - médical - co-psy- cpe).

La mise en place de ces médiateurs, signifie-t-il que dans les établissements scolaires tous les personnels sociaux ne rempliraient pas leurs missions ?

Alors que nous réclamons, sans cesse, la création de nombreux postes et ce dans un contexte social très dégradé, qui complexifie toutes nos interventions, le Ministre de l’Education Nationale répond par des créations de postes précaires, non qualifiés.

Dans la circulaire, il est fait appel aux personnels médico-sociaux pour former les médiateurs de réussite scolaire.

D’une part, nous ne pouvons cautionner qu’il ne faudrait que quelques heures pour être capable d’exercer tout ou partie de notre profession, d’autre part, il nous paraît difficile avec la charge de travail que nous assumons de participer à cette formation. L’exercice de nos missions ne s’improvise pas. Le traitement de l’absentéisme, le soutien à la parentalité demande non seulement une grande qualification mais aussi une expérience certaine dans les relations humaines.

Nous ne pouvons de plus qu’être inquiets sur l’intervention de ces personnels, qui en aucun cas ne sont assujettis au secret professionnel, ni par leur état, ni par leurs missions.

Nous ne pouvons donc, par souci d’éthique et de déontologie, ne travailler qu’à partir des « signalements qu’ils seront amenés à nous faire » mais au même titre que tous les signalements que nous recevons. En aucun cas, nous ne pourrons « échanger travailler ensemble » sur les suites à donner et ce, afin de respecter les usagers qui nous font confiance.

Le secret professionnel, comme vous le savez, ne protège pas les travailleurs sociaux mais bien les usagers et aujourd’hui cet élément est plus que jamais à prendre en compte.

Le SNUASFP-FSU considère que les collègues n’ont à participer ni au recrutement, ni à la formation de ces médiateurs et qu’elles doivent consacrer tout leur temps de travail à la résolution des problèmes rencontrés par les jeunes et leurs familles.

Obéissant aux mêmes règles éthiques et déontologiques, nous sommes certains que vous comprendrez notre positionnement et soutiendrez les collègues qui pourraient être mis en difficulté lorsqu’ils voudront défendre leurs missions et la profession.

Comptant sur votre soutien sans défection,

Recevez, cher(e)s collègues, nos salutations distinguée

Danielle ATLAN,

Secrétaire Nationale

*********************************************************

Word - 123 ko
LT CT
  © SNUAS-FP/FSU 2003 - conception » grafactory.net - haut de la page - spip