SNUAS-FP - Page d'accueil
CAPN CT
CAPN AS
Communiqué de presse
Carrières
Actualité
Grandes thématiques
Les pétitions
Les référents
Se syndiquer
Salaires
Ministère de la Défense
Elections Prof
Vie des Académies
Contactez-nous
Les dossiers de la FSU
La sélection de liens
Page d'accueil
6. Publications








version imprimable

SNUAS-FP FSU
104 Rue Romain Rolland
93260 Les Lilas
Tél. 01 41 63 27 55
Fax 01 41 63 15 48
Le SNUAS FP, un des syndicats de la Fédération Syndicale Unitaire
Facebook Le SNUAS sur Facebook
Les pétitions
Le mercredi 31 mars 2010 par Administrateur
Non à la casse du réseau des CIO ! : Non à la déréglementation !

Le Bureau National du SNUASFP/FSU a décidé de relayer la pétition du SNES, sur la situation des COP et CIO.

N’hésitez pas à la faire circuler largement.

Non à la casse du réseau des CIO ! : Non à la déréglementation !


Signer la pétition


En réponse au transfert par l’Etat de compétences non financées, plusieurs Conseils Généraux ont décidé de ne plus subvenir aux dépenses des CIO départementaux dont ils ont la charge. La récupération de ces sommes bien modestes satisfont certes à des positions de principe, mais sont sans commune mesure quant aux préjudices qu’elles vont faire subir aux élèves et à leur famille ! Les recteurs, au lieu de chercher des solutions permettant de préserver le service public de proximité que représentent les CIO, saisissent l’occasion pour récupérer des moyens en décidant leur fermeture et devancer le démantèlement du service public d’orientation.

Par exemple, en Saône-et-Loire, ce sont cinq CIO sur sept qui devraient être fermés, obligeant les parents et les élèves à des déplacements compris entre 60 et 100km pour bénéficier de l’aide des conseillers d’orientation-psychologues afin de s’approprier l’information, faire le point sur leur situation et obtenir des conseils sur leur scolarité et leurs projets d’avenir. Les familles se trouvent ainsi lésées tandis que les personnels sont brutalement contraints à une mobilité non choisie et à une dégradation de leurs conditions d’exercice.

Les Conseils généraux du Cher, de la Seine-Maritime et du Bas-Rhin ont déjà annoncé qu’ils cesseraient leurs financements à la fin de l’année ou envisageraient des regroupements de CIO.

Ceci est une attaque inacceptable contre le service public !

Il n’est pas possible de laisser diminuer de moitié le réseau des 560 CIO ou de laisser restreindre leurs budgets de telle sorte qu’ils ne puissent plus fonctionner !

Les Centres d’Information et d’Orientation sont des pivots essentiels au niveau d’un district scolaire pour le suivi et l’analyse des politiques d’orientation, la prévention du décrochage, la formation et la coordination des différents acteurs. Ils doivent rester les interlocuteurs privilégiés des établissements scolaires et continuer à offrir au public une aide gratuite, objective dans un lieu neutre et respectant la confidentialité.

Il n’est pas plus acceptable de mettre en cause la qualification des conseillers d’orientation-psychologues et des directeurs de CIO en affectant, pour des fonctions de remplacement, des personnels issus d’autres corps n’ayant ni le titre de psychologue, ni la qualification requise pour exercer. C’est déjà arrivé dans l’Académie de Rennes, c’est le cas aujourd’hui dans l’Académie de Lyon ! Il faut d’urgence s’opposer à cette disparition programmée d’un service utile aux jeunes et à leur famille, au profit d’un hypothétique service d’orientation tout au long de la vie constitué, comme les pôles emploi, sur la base d’une plateforme multiservices où les CIO perdront toute spécificité !

  © SNUAS-FP/FSU 2003 - conception » grafactory.net - haut de la page - spip