SNUAS-FP - Page d'accueil
CAPN CT
CAPN AS
Communiqué de presse
Carrières
Actualité
Grandes thématiques
Les pétitions
Les référents
Se syndiquer
Salaires
Ministère de la Défense
Elections Prof
Vie des Académies
Contactez-nous
Les dossiers de la FSU
La sélection de liens
Page d'accueil
6. Publications








version imprimable

SNUAS-FP FSU
104 Rue Romain Rolland
93260 Les Lilas
Tél. 01 41 63 27 55
Fax 01 41 63 15 48
Le SNUAS FP, un des syndicats de la Fédération Syndicale Unitaire
Facebook Le SNUAS sur Facebook
Les pétitions
Le vendredi 24 mai 2002 par Administrateur
Osons la prévention

AUJOURD’HUI, PLUS QUE JAMAIS, OSONS LA PREVENTION

Depuis sa création, le SNUAS-FP / FSU dénonce l’absence d’une véritable politique de prévention en faveur de la jeunesse.

Le contexte politique actuel, gangrené par la surenchère sécuritaire, fortement médiatisée, renforce les craintes du SNUAS-FP.

Une société dont la seule perspective est de cibler son ennemi à travers une partie de sa jeunesse, reconnaît implicitement son échec. Dès lors cette même jeunesse est en droit d’interroger la société sur son concept de citoyenneté.

Le « tout sécuritaire » reviendrait à renforcer l’exclusion d’une partie de la population et légitimerait le dysfonctionnement social. En effet, si la sécurité devient la priorité des priorités, ne nous étonnons pas de voir la pauvreté pénalisée.

Qu’en est-il de l’insécurité économique, aujourd’hui balayée des discours et de l’impossibilité pour beaucoup de jeunes à se projeter dans l’avenir ?

Les travailleurs sociaux alertent depuis de nombreuses années, sur la désespérance des familles les plus en difficultés. Ils déplorent également la pression exercée sur les jeunes les plus défavorisés. Ces professionnels ne sont pas entendus, volontairement ; une démarche délibérée a été mise en place pour individualiser les problèmes, les médicaliser, les psychiatriser, les judiciariser, leur donner une réponse pseudo-sociale, alors que le problème se situe bien au niveau politique.

Nous réaffirmons la nécessité du pari de l’éducatif et de l’accompagnement social, nous réclamons les mêmes droits pour tous afin d’éviter l’exclusion d’une grande partie de la jeunesse.

Donnons à l’école des moyens plus tôt, luttons contre l’appauvrissement des services publics et donnons toute sa place à la prévention.

Nous ne pouvons accepter que ce terme de « prévention » soit à l’heure actuelle, à ce point perverti et galvaudé et assimilé à différents dispositifs de dissuasion, de contrôle et de répression.

La multiplicité des dispositifs de vitrine et le recrutement de personnels sous-qualifiés et précaires pour régler les questions sociales, montre à quel point le secteur social est délaissé par les politiques. L’Etat doit prendre ses responsabilités face aux jeunes et doit donner les moyens à hauteur de cette ambition à l’ensemble de ses services publics pour remplir leurs missions.

Nous avons le devoir de nous rencontrer et de nous organiser pour renverser cette logique répressive. Nous appelons tous les travailleurs sociaux à se mobiliser et à se rencontrer pour :
- dénoncer les politiques sociales incohérentes,
- refuser la répression et la réparation comme seule réponse possible,
- exiger des personnels de prévention qualifiés,
- réclamer une réelle politique sociale et globale,
- oser la prévention.

Contactez-nous rapidement en vue d’organiser des initiatives communes.

Word - 28 ko
Texte de la pétition
à télécharger et à distribuer bien sur !
  © SNUAS-FP/FSU 2003 - conception » grafactory.net - haut de la page - spip